Limguela Top Films – Page 6, Les grands films modernes notés 9/10

Menu

Pages

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 |

Les grands films modernes notés 9/10

(classés chronologiquement par pays ou par cinéaste)


 

Marathon Man, John Schlesinger

Macadam Cowboy, John Schlesinger

Les Chiens de paille, Sam Peckinpah

Orange Mécanique, Stanley Kubrick

Full Metal Jacket, Stanley Kubrick

Annie Hall, Woody Allen

Hannah et ses sœurs, Woody Allen

Comédie érotique d’une nuit d’été, Woody Allen

September, Woody Allen

Coups de feu sur Broadway, Woody Allen

Conversation secrète, Francis Ford Coppola

Les Gens de la pluie, Francis Ford Coppola

Les Moissons du ciel, Terrence Malick

Voyage au bout de l’enfer, Michael Cimino

Amadeus, Milos Forman

Batman, Tim Burton

Batman, le défi, Tim Burton

Edward aux mains d’argent, Tim Burton

Aliens, le retour, James Cameron

Les Aventuriers de l’arche perdue, Steven Spielberg

La Guerre des mondes, Steven Spielberg

Rain Man, Barry Levinson

Usual Suspects, Bryan Singer

 

Dans la peau de John Malkovich, Spike Jonze

Punch-drunk love, Paul Thomas Anderson

Collatéral, Michael Mann

Que la bête meure, Claude Chabrol

La bête se fait la belle.

Les Valseuses, Bertrand Blier

Tenue de soirée, Bertrand Blier

Garde à vue, Claude Miller

La Haine, Mathieu Kassovitz

Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain, Jean-Pierre Jeunet

Cria cuervos, Carlos Saura

L’enfance est cinématographique parce que les enfants sont des monstres regrettés. Les yeux d’Ana ou deux madeleines trempées dans le passé. 

Pique-Nique à Hanging Rock, Peter Weir

Les Liaisons dangereuses, Stephen Frears

Le Dernier Empereur, Bernardo Bertolucci

Le Décalogue, Krzysztof Kieślowski

La Double Vie de Véronique, Krzysztof Kieślowski

Véronique, ou la théorie des cordes élastiques selon les deux Krzysztof. Une double vue mise en relief par le génie interprétatif du public.

Trois Couleurs : Rouge, Krzysztof Kieślowski

Close-Up, Abbas Kiarostami

Soleil trompeur, Nikita Mikhalkov

Underground, Emir Kusturica

Chat noir, Chat blanc, Emir Kusturica

Breaking the Waves, Lars von Trier

Funny Games, Michael Haneke

Épouses et Concubines, Zhang Yimou

Vivre, Zhang Yimou

Le Chant de la fidèle Chunhyang, Im Kwon-taek

Ivre de femmes et de peinture, Im Kwon-taek

Memories of Murder, Bong Joon-ho

Secret Sunshine, Lee Chang-dong

Les secrets sont des boîtes faciles à remplir : on peut tout y ranger. Ici, rien ne s’arrange : comme dans la vie, l’ombre est la norme.

Poetry, Lee Chang-dong

Parasite, Bong Joon-ho

Mademoiselle (Park) délivré de son érotisme durassien et se rapprochant de Molière et de Shakespeare à la fois (du sang et des fourberies).

Le Voyage de Chihiro, Hayao Miyazaki

 

 

Pages

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 |