Akira Kurosawa

Akira Kurosawa

crédit Akira Kurosawa
Classement :

10/10

  • Barberousse (1965)
  • La Forteresse cachée (1958)
  • Sanjuro (1962)
  • Rashomon (1950)
  • Les Sept Samouraïs (1954)

9/10

  • L’Idiot (1951)
  • Les salauds dorment en paix (1960) 
  • Le Duel silencieux (1949) 
  • Le Garde du corps (1961)
  • Un merveilleux dimanche (1947)

8/10

  • Dodeskaden (1970)
  • Après la pluie (1999) (scénario)

7/10

  • Madadayo (1993) 
  • L’Ange ivre (1948)
  • Chien enragé (1949)
  • Dersou Ouzala (1975)
  • Entre le ciel et l’enfer (1963)
  • La Légende de judo (1943)
  • Ran (1985)
  • Vivre (1952)
  • Le Plus Dignement (1944)

6/10

  • Le Château de l’araignée (1957)
  • Kagemusha, l’ombre du guerrier (1980)
  • Chronique d’un être vivant (1955)
  • Scandale (1950)
  • Je ne regrette pas ma jeunesse (1946)
  • Araki Mataemon: Kettô kagiya no tsuji (1952) (scénario)
  • Dora-heita (2000) (scénario)

5/10

  • Rêves (1990) 
  • Les Bas-Fonds (1957)
  • Les Hommes qui marchèrent sur la queue du tigre (1945)
  • Rhapsodie en août (1991)

Films commentés (articles) :

Courts articles :

Notes simples :

Un merveilleux dimanche (1947)

Magnifique mélodrame populaire façon Frank Capra ou Tadashi Imai. De nombreuses longueurs profitables au récit : c’est tout un art de savoir être concis et, quand il le faut, de savoir jouer sur la pesanteur ou la répétition.

Mon voisin de salle, bien viril, s’agitait comme un rat de Schrödinger (à la fois vivant et mort), s’attendant sans doute à voir un film de samouraï. Jolie émotion à la fin quand l’actrice se tourne vers la caméra et appelle les spectateurs à applaudir les couples dans le besoin et que quelques mains timides mais bruyantes réveillent la salle.

Autre article :