William Wyler

William Wyler

Classement :

10/10

  • Histoire de détective (1951) 
  • La Rumeur (1961) 

9/10

  • L’Obsédé (1965)
  • Les Plus Belles Années de notre vie (1946)
  • Ben-Hur (1959)

8/10

  • Funny Girl (1968) 
  • Far West / Hell’s Heroes (1929)
  • Le Vandale (1936) 
  • Counsellor-at-Law (1933)
  • Ils étaient trois (1936) 
  • Le Piège d’amour (1929) 

7/10

  • La Maison des otages (1955)
  • Dead End (1937) 
  • Dodsworth (1936) 
  • Madame Miniver (1942)
  • L’Héritière (1949)
  • L’Insoumise (1938)
  • Les Hauts de Hurlevent (1939) 
  • The Good Fairy (1935)
  • Le Memphis Belle (1944)
  • Le Gai Mensonge (1935) 

6/10

  • La Loi du Seigneur (1956)
  • La Lettre (1940)
  • Les Grands Espaces (1958)
  • Comment voler un million de dollars (1966)
  • Ville sans loi (1935)
  • Vacances romaines (1953)
  • Un amour désespéré (1952) 
  • L’École du courage (1930)
  • A House Divided (1932)

5/10

  • On n’achète pas le silence (1970) 
  • Le Cavalier du désert (1940)
  • La Vipère (1941)
  • Blazing Days (1927)
  • Thunder Riders (1928)
  • The Storm (1930)

4/10

3/10

  • Shooting Straight (1927)

Films commentés (articles) :

Films commentés (courts articles) :

Commentaires simples :

L’École du courage / The Shakedown (1929)

Tous les ingrédients du champion pour faire un bon film de famille. D’ailleurs, ça ressemble à s’y méprendre au Champion de Vidor (1931). C’est bien foutu, rien à redire de la sauce classique du vieux Billy, mais la recette paraît déjà éculée voire franchement forcée, avec un boxeur foireux sur le chemin de la rédemption grâce à un mioche qu’il recueille et une femme forcément aimante comme une sainte… Comme dans Rocky, qui gagne à la fin ? Les larmes.

Le Grand Avocat (1938)

Tragi-comédie à la limite de la bipolarité. Rythme haletant montant quatre à quatre l’échelle du surmenage. Pas Detective Story, Boss Story. Y a des happy ends pour lesquels il faut tout de même se réjouir. On a vu la tragédie de si près qu’autant y renoncer et nous filer la version positive. Le frère Barrymore est exceptionnel.

Réponse :



Lien externe :

William Wyler sur IMDb