Marcel Carné

Marcel Carné

Classement : 

10/10

9/10

  • Le jour se lève (1939)

8/10

7/10

  • Les Enfants du paradis (1945)
  • Les Tricheurs (1958) *
  • Drôle de drame (1937)

6/10

  • Jenny (1936)
  • Hôtel du Nord (1938)
  • Les Portes de la nuit (1946)

5/10

  • Le Quai des brumes (1938)
  • Thérèse Raquin (1953)
  • Les Visiteurs du soir (1942)
  • Juliette ou La Clef des songes (1951)

Films commentés (articles) :

Simples notes : 

Juliette ou La Clef des songes (1951)

L’habituelle rengaine des films mettant le rêve au cœur de leur récit. L’enjeu n’en vaut pas la peine : les trois quarts du film consistent à montrer les délires fantaisistes d’un amoureux ayant volé pour sa belle couchée dans sa cellule ? Sérieusement, c’est ça l’enjeu ? Montrer un rêve ? (Exactement le même souci que dans Les Belles de nuit d’ailleurs.)

Gérard Phillipe alterne le bien et le gnangnan (on retrouve parfois certaines notes infantiles de L’Idiot) ; la mise en scène de Carné est parfaite, mais le sujet ne mérite guère qu’on y prête beaucoup plus attention.