Dreamgirls, Bill Condon (2006)

DreamgirlsDreamgirls, Bill Condon (2006)Année : 2006

6/10

Vu le : 14 octobre 2007

IMDb iCM

 

Réalisation :

Bill Condon

Avec :

Beyoncé Knowles
Jamie Foxx
Eddie Murphy
Danny Glover

Je crois que c’est adapté d’une comédie musicale. Ce qui explique l’extrême superficialité de l’histoire… On ne fait que survoler les choses, les scènes sont trop rapides pour qu’on puisse décrire des situations réellement dramatiques. Ça devient juste un catalogue du comment on devient une star. Un thème très ricain et souvent traité avec plus de talent (New York, New York de Martin Scorsese par exemple ou What about Eve de Mankiewicz, A Star is Born…). Ça n’en reste pas moins un film qu’on regarde avec un plaisir (léger).

Enfin, pour la musique surtout (Motown style, oh yeah baby !) et pour les acteurs.

Beyoncé que je n’avais pas reconnu au début parce qu’elle n’avait pas ses faux cils, voire les cils pas maquillés du tout (et elle est encore plus belle comme ça !), au début du film elle est vraiment géniale (elle doit jouer son personnage à 15 ans, et elle est tout à fait crédible, toujours à s’émerveiller pour tout et n’importe quoi), et on ne rigole pas quand j’associe dans la même phrase les mots Beyoncé et génie.

Pour Eddy Murphy, pas forcément toujours à l’aise dans ce rôle entre Little Richard et James Brown (il est en tout cas tout à fait crédible dans les scènes dramatiques ─ et il n’a pratiquement que ça).

Pour Jamie Foxx, toujours aussi… différent (là il trouve un rôle de salaud qui lui convient très bien parce qu’il a beau être incroyable dans la composition de Ray, il n’a aucun charme et si ça peut passer pour les rôles antipathiques, ça passe moyen pour des rôles comme Ray).

C’est inspiré de la « vie » des Supremes » et de Diana Ross. C’est marrant de voir des séquences avec les Jackson Five qui deviennent la Campbell Connexion…