Bab El Oued City, Merzak Allouache (1994)

Bab El Oued CityBab El Oued City, Merzak Allouache (1994)Année : 1994

Liens :
6,6  icheckmovies.com

 

 

Note : 7

Vu le : 17 février 1997

 Réalisateur : Merzak Allouache
 Avec  :
 

 

Plutôt bien, et agréablement surpris.

Des séquences courtes, une idée dramatique parfaitement introduite au début pour sauvegarder tout au long du récit l’unité, et c’est gagné.

On y décrit une société à travers un petit drame de la vie algérienne et de la « résistance » (vol d’un haut-parleur) en revenant alternativement sur des groupes de personnages qui seront amenés à se croiser au fil du récit. Le plupart de ces séquences sont reliées à la trame principale comme un spectre omniprésent et transparent, prétexte à une cohérence d’ensemble, et après quoi on peut se permettre quelques digressions et des descriptions. C’est très direct, retournant toujours malgré ces détours à l’essentiel.

La composition idéale en quelque sorte pour un film réaliste. L’unité est respectée à travers la trame principale ; à laquelle on adjoint ce qu’il faut de complément, de respiration, de distanciation. Et la mise en scène sert parfaitement le film en adoptant un montage évolutif pour les échelles de plan aux introductions et aux conclusions des certaines scènes, ne craignant pas d’utiliser des intermèdes d’ambiance, descriptif, généralement capté en plan large. Parfois, au cœur des scènes, la réalisation trouve la bonne distance : en s’éloignant de l’action pour nous forcer à nous y rapprocher (la réflexion et l’imagination émanant d’une mise à distance du sujet pour mieux l’appréhender en s’affranchissant des fils de la catharsis, donc des passions).

17/02/97