Limguela Top Films – Page 17, Les films modernes méconnus ou rares notés 8,5/10

Menu

Pages

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 |

Les films modernes méconnus ou rares notés 8,5/10


 

 

 

Tuez Charley Varrick !, Don Siegel

Le film noir est mort, le polar siegelien s’impose. Humour, nonchalance, nihilisme, mouvements de fuite, extérieurs, images flamboyantes.

Un violon sur le toit, Norman Jewison

De l’influence des rayons gamma sur le comportement des marguerites, Paul Newman

Les Pirates du métro, Joseph Sargent

Le Retour, Hal Ashby

La technique d’Ashby est simple et efficace. Un récit fait de montage-séquences et de montage alterné, parfois les deux. Et de la pudeur.

Glengarry, James Foley

Y aura-t-il de la neige à Noël ?, Sandrine Veysset

La Clepsydre, Wojciech Has

Trois Noisettes pour Cendrillon, Václav Vorlíček

Les Souliers vernis du soldat inconnu / Lachenite obuvki na neznayniya voin, Rangel Vulchanov

Berlin Alexanderplatz, Rainer Werner Fassbinder

Racket, John Mackenzie

Des faux airs d’Edward G. Robinson dans Le Petit César pour Bob Hoskins, et le voilà en caïd qui vole la vedette à tous ses partenaires.

Ladybird, Ken Loach

Mon XXᵉ siècle, Ildikó Enyedi

Szürkület

Crépuscule, György Fehér

Étrange expérience où le silence des images rend possible l’entrée du spectateur dans le grand rayonnage de son imagination. Envoûtant.

12h08 à l’est de Bucarest, Corneliu Porumboiu

Une idée lumineuse, une obsession et une représentation face caméra en guise de Guignol moderne. À la fois poétique et drôle.

Le Frère

Brother / Le Frère, Aleksey Balabanov

Le Samouraï réalisé par le fils caché de Robert Bresson et de Sam Peckinpah. Y a un mystère à trouver sympathique un tueur aussi violent.

Female Yakuza Tale / Yasagure anego den : Sôkatsu rinchi, Teruo Ishii

Yohkiro, le royaume des geishas, Hideo Gosha

Tora-san Vol. 02 : La Mère chérie, Yôji Yamada

La Servante et le Samouraï, Yôji Yamada

L’Aiguillon de la mort, Kôhei Oguri

La Mère porteuse, Im Kwon-taek

Un sujet en or pour une exécution sans faille. Un cinéma d’ambiance rappelant Yimou, Tsui Hark ou déjà La Chanteuse de pansori.

Swing Kids, Kang Hyeong-cheol

On n’avait pas vu des batailles de claquettes de cette trempe depuis Fred Astaire / Eleanor Powell.

The Road Home, Zhang Yimou

The Way We Are, Ann Hui

Des gens simples, mais des gens biens. Il ne se passe rien, mais il se passe tout. Tel que nous sommes parfois.

The World, Zhangke Jia

Des cœurs grands comme ça asphyxiés, baladés, écartelés dans un monde en pleine inflation réduisant les individus à ça.

Xiao Wu, artisan pickpocket, Jia Zhangke

Tribulations d’un Chinois en Chine, ou l’errance permanente, la rédemption entr’aperçue venant comme chez Bresson d’une femme, et la chute.

 

 

 

Pages

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 |