Diner, Barry Levinson (1982)

Si on ne fait plus de rêves, on fait des cauchemars

Dinerdiner barry levinsonAnnée : 1982

7/10 IMDb

Vu le : 20 août 2007

Réalisation :

Barry Levinson


Avec :

Steve Guttenberg, Mickey Rourke, Kevin Bacon

Premier film de Barry Levinson, et premier sur la jeunesse de Baltimore – un thème qu’il reprendra souvent par la suite. Un chronique sur cette jeunesse dans les 50’s… Et Levinson a l’idée de nous montrer cette évolution par le biais bien souvent de rencontres au snack du coin. D’où le titre.

C’est très plaisant à regarder parce que c’est bien foutu tout simplement. Les dialogues sont très bien écrits (à la limite pourtant parfois de l’impro sans doute – donc énorme travail au montage…) ; avec des acteurs jeunes qu’on reverra tous par la suite : Mickey Rourke et Kevin Bacon pour les plus connus, les autres, on les a déjà tous vu mais on ne mettra pas forcément de nom sur leur bouille.

Quelques scènes résument le film. Celle du cinéma et de la queue plantée dans le cornet de pop corn (qui sera reprise plus tard dans je ne sais plus quel film*). Un autre où l’un des garçons fait passer à sa future femme un quiz sur le foot us : si elle rate à un certain nombre de questions, le mariage est annulé (idéal pour rester célibataire). Une autre, juste et pathétique, où le jeune marié engueule sa femme (avec qui il s’est juste marié parce qu’elle était canon, alors qu’ils n’ont jamais rien à se dire et absolument rien en commun) parce qu’elle a rangé un disque de James Brown à la lettre J et non à la lettre B et qu’elle a rangé un disque dans la section r’n’b alors que c’est du JAZZ… Tout est dans le détail, Barry.

Bien sympathique.

*La Boum (1980) donc antérieur.

Diner, Barry Levinson (1982) | Metro-Goldwyn-Mayer (MGM), SLM Production Group