Stanley Donen

Stanley Donen

crédit Stanley Donen

Classement :

9/10

  • Chantons sous la pluie (1952)

7/10

  • Charade (1963)
  • Un jour à New York (1949)
  • Les Sept Femmes de Barberousse (1954)
  • Drôle de frimousse (1957)

6/10

  • Voyage à deux (1967)
  • Beau fixe sur New York (1955)
  • Arabesque (1966)
  • Donnez-lui une chance (1953)
  • Pique-Nique en pyjama (1957)

Film commenté (note simple) :

Notes simples : 

Pique-Nique en pyjama, Stanley Donen (1957)

Quel dommage de voir Doris Day si mal entourée… Ça ne devrait pas être permis de disposer d’un tel bellâtre sans charme dans un rôle principal. Manque singulièrement de fantaisie, de malice et de simplicité ce bonhomme (des types qui se prennent au sérieux, dans une comédie musicale encore plus qu’ailleurs, le spectateur ne peut pas les piffrer). L’amourette est donc ce qui plombe le plus de film, mais l’univers proposé, je dois l’avouer, n’est pas beaucoup plus alléchant. On notera toutefois quelques numéros dansés (chorégraphiés par Bob Fosse) de haute qualité : celui notamment où les deux amoureux proposent une sorte de parodie des chants et danses folkloriques du Far-West. Le plus remarquable dans ces numéros étant étant ceux proposés par Carol Haney dans un style loufoque et acrobatique très années 30 : une précision remarquable, grande inventivité, incroyable précision dans ses gestes, et pour le coup une fantaisie bien présente avec des mimiques à la Pépé le putois de Tex Avery. Des excès toonesques parfait pour la scène de Broadway mais malheureusement pas du tout adaptés pour le cinéma (elle est impressionnante dans ses numéros dansés, et insupportable dans ses passages « comiques » : à moins de s’appeler James Carey, le jeu tex avery est loin d’être conseillé au cinéma…).