Erich von Stroheim

Erich von Stroheim

 

 

 

7/10

  • Les Rapaces (1924)
  • La Loi des montagnes (1919)*

6/10

5/10

  • La Veuve joyeuse (1925)
  • Folies de femmes (1922)

*notes simples :

La Loi des montagnes / Blind Husbands (1919)

Mélo folklo-décoratif qui vaut surtout pour son finale tendu comme un slip de premier de cordée et pour le charme coquin (et la frousse) de Stroheim. Un bon directeur d’acteurs, il sait choisir les acteurs en fonction de leur emploi, et Stroheim acteur, son  emploi, c’est les têtes de con. Pour un premier film, il nous la joue donc séducteur, mais il n’oublie pas de se garder le meilleur : la place du salaud (délogé sans ménagement de son piédestal). Avant de jeter l’argent par les fenêtres, faut donc songer qu’avant ça, le bougre s’était jeté lui-même dans le vide…

 

Recherche IMDb (lien personnel)

Filmographies et classements