Anthony Asquith

Anthony Asquith

Classement : 

10/10

9/10

  • L’Ombre d’un homme (1951)

8/10

  • Un cottage dans le Dartmoor (1929)

7/10

  • Pygmalion (1938)
  • Un drame au studio (1928)

6/10

5/10

Simples notes :

Un drame au studio, Anthony Asquith (1928)

Au royaume des travellings dans la profondeur, Asquith est roi. Il faut bien ça pour dévoiler habylement les coulisses d’un tournage.

(Musique Arte assommante ne respectant pas le rythme lent du finale…)

A Cottage on Dartmoor, Anthony Asquith (1929)

Les dernières bobines du cinéma muet produisaient tout de même de ces pépites… Tout est axé ici sur quelques séquences finement montées. Thriller psychologique presque social avec déjà un petit côté film noir grâce à l’utilisation du flash back.