La Prison, Ingmar Bergman (1949)

La Prison

Fängelse Année : 1949

Vu le : 25 mai 1997

6/10 IMDb

 

Réalisation :

Ingmar Bergman


Avec :

Doris Svedlund, Birger Malmsten, Eva Henning

Journal d’un cinéphile prépubère : le 25 mai 1997

Rien d’extraordinaire. Seule la séquence du rêve surréaliste dans la forêt est intéressante. Le reste montre des qualités mais le scénario est plutôt ennuyeux. Pas trop mal non plus, la fin qui montre l’errance psychologique du personnage féminin.

En fait, Bergman est meilleur quand il filme les épilogues des sentiments, la fin des choses qu’il dépeint avec une certaine émotion à travers une mise en scène attentive et lente.

Bergman par la suite s’est axé sur cette qualité, ses films suivants traitant plus volontiers du spectacle apocalyptique de la vie et plus précisément du couple (encore une fois rapproché de la théorie de Bresson que le mystère naît de l’exposition unique des effets, chez Bergman, c’est l’intérêt qui naît d’actions accomplies, passées, les personnages ayant déjà un vécu très fort).